Calakmul, cité Maya engloutie par la jungle


Après le Chiapas, l’équipe Pangaïa tourne sur le site archéologique du Calakmul. L’une des plus grandes citées Maya, disparue après l’arrivée des conquistadors (photo Jonas Floyd).

After Chiapas, Pangaïa team shoots on the archaeological site of Calakmul. One of the largest cities Maya, disappeared after the arrival of the conquistadors (photo Jonas Floyd).

0 Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Catégories

Archives

%d blogueurs aiment cette page :