Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Le Berceau de l'Impératrice

Le cœur du parc du Palais impérial de Compiègne recèle une structure exceptionnelle. Réalisée sur l'ordre de Napoléon 1er en 1810, cette tonnelle de 1200 m de long était destinée à abriter l'impératrice Marie-Louise du soleil. Deux siècles plus tard le Berceau de l'Impératrice a souffert des intempéries et des chutes de branches.

Clients : Fondation du Patrimoine, Fondation Bettencourt Schueller
Réalisation : Pangaïa productions

Shooting equipment : Sony PXW-FS5, Sony A7S II, lenses : Sony 18-110mm, Sony-Zeiss 24-70mm, Nikon 35mm, Nikon 60mm.
DJI Ronin-M, DJI Phantom 3.

La Fondation du Patrimoine et la Fondation Bettencourt Schueller souhaitaient mettre en valeur le chantier conduit par les Ateliers Priem sur la restauration du Berceau de l’Impératrice au palais impérial de Compiègne.

Quatre films courts

Nous avons proposé de traiter le sujet à travers quatre films courts destinés à être diffusés sur internet et les médias sociaux. Trois films de 2 minutes abordent une thématique particulière et le quatrième, de 1,30 minute, est un teaser dont la fonction est de dynamiser l’image de la Fondation du patrimoine.
Les films s’appuient sur les interventions et les voix des personnes directement impliquées dans le projet mais ils donnent la priorité à l’action et aux images réalisées sur les sites.

Trois thématiques identifiées

Nous avons adopté un découpage thématique qui permet de cerner le sujet.
1. Le parcours singulier de l’artisan, issu d’une reconversion atypique de réparateur de machines agricoles à ferronnier d’art, est présenté par Thierry Priem, désormais à la tête de l’atelier, et qui est intervenu sur le Berceau de l’Impératrice.

2. Des compétences d’exception sur un site prestigieux (voir le film en haut de page)
Le site et l’enjeu de la restauration sont présentés par un représentant de l’ONF et un représentant de la Fondation du patrimoine. Nos caméras naviguent entre atelier et site du Berceau de l’impératrice. Thierry Priem détaille les compétences nécessaires à cette restauration. Avec de nombreux plans de l’installation au Berceau nous prenons la mesure de l’ampleur du projet et du savoir-faire nécessaire pour conduire un tel travail.

3. La formation et la transmission des savoirs
A travers le parcours d’un apprenti, découverte du métier et des compétences nécessaires.

Le quatrième film adopte une approche très dynamique, s’appuyant sur la qualité visuelle des plans et la musique, il s’écarte d’un mode de traitement conventionnel et dynamise l’image de la Fondation du patrimoine.


Projets récents

%d blogueurs aiment cette page :