Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

A fleur de peau

En Lorraine, au cœur des Côtes de Meuse, rencontre avec un artiste singulier. En marge de sa forge, Bertrand façonne dans le métal les ombres qui le hantent.

Réalisation : Pangaïa productions

Ce film a été sélectionné par le Festival International du Film sur les Métiers d’Art (FIFMA 2018), catégories Grand public et Jeune public, et par la Maison des Métiers d’Art de Québec.
www.fifma.com
– –
Shooting equipment : Sony PXW-FS5, Sony A7S II, lenses : Sony 18-105mm, Sony-Zeiss 24-70mm and Nikon 35mm. DJI Ronin-M.

Ferronnier de profession, Bertrand vit au pied des Côtes de Meuse. Dans cette campagne marquée par la Première guerre mondiale il a composé ses premières œuvres à partir de vestiges de la guerre, éclats d’obus, morceaux de métal et détournements d’objets.
Fasciné par l’anatomie, notamment les écorchés de Honoré Fragonard, il façonne dans le métal les ombres qui le hantent.
– –
At the very heart of Lorraine, in the Côtes de Meuse, dwells a singular artist. In addition to being a blacksmith, Bertrand gives life to the shadows that haunt him, and shapes them in metal.


Projets récents

%d blogueurs aiment cette page :